From the Earth to the moon/De la Terre à la lune (Bilingual edition/Édition bilingue)

ebook

By Jules Verne

cover image of From the Earth to the moon/De la Terre à la lune (Bilingual edition/Édition bilingue)

Sign up to save your library

With an OverDrive account, you can save your favorite libraries for at-a-glance information about availability. Find out more about OverDrive accounts.

   Not today

Search for a digital library with this title

Title found at these libraries:

Loading...
It has been some time since the end of the American Civil War. The Gun Club, a society based in Baltimore and dedicated to the design of weapons of all kinds (especially cannons), meets when Impey Barbicane, its president, calls them to support his idea: according to his calculations, a cannon can shoot a projectile so that it reaches the moon. After receiving the whole support of his companions, a few of them meet to decide the place from where the projectile will be shot, the dimensions and makings of both the cannon and the projectile, and which kind of powder are they to use. An old enemy of Barbicane, a Captain Nicholl of Philadelphia, designer of plate armor, declares that the enterprise is absurd and makes a series of bets with Barbicane, each of them of increasing amount over the impossibility of such feat. The first obstacle, the money, and over which Nicholl has bet 1000 dollars, is raised from most countries in America and Europe, in which the mission reaches variable success (while the USA gives 4 million dollars, England does not give a farthing, being envious of the United States in matters of science), but in the end nearly five and a half million dollars are raised, which ensures the financial feasibility of the project. Après la fin de la Guerre de Sécession, le Gun Club de Baltimore, club d'artilleurs, végète par manque d'activité. Son président, Impey Barbicane, propose très sérieusement d'envoyer un boulet de canon sur la Lune. Après plusieurs réunions, le Gun Club s'organise et lance une collecte de fonds en direction de toute la planète. Après avoir récolté l'argent nécessaire, le projet prend forme sous la forme d'un gigantesque canon d'une conception inspirée des Columbiad américains. La volonté du club est de mener l'expérience sur le territoire des États-Unis. Après s'être renseigné auprès de l'observatoire de Cambridge pour connaitre les contraintes physiques (vitesse, date, lieu) favorisant leur projet, les membres du club déterminent les caractéristiques du canon, du projectile et de l'explosif. Ils choisissent également un site près de Tampa en Floride pour y préparer le tir. Un télescope est enfin construit dans les Rocheuses afin de pouvoir observer au mieux le projectile durant son vol. Le Gun Club reçoit un télégramme du Français Michel Ardan, qui propose de fabriquer un projectile creux (au lieu du boulet plein prévu) dans lequel il pourrait prendre place afin d'aller sur la Lune. Après avoir vérifié l'existence de ce Français, Barbicane suspend la fabrication du projectile. Arrivé aux États-Unis, Ardan convainc l'opinion publique de la possibilité de son idée. Seul Nicholl, adversaire et rival de Barbicane, s'oppose à ce projet, de la même façon qu'il s'était opposé au projet initial de Barbicane. Ardan résout le conflit en persuadant les deux hommes d'entreprendre avec lui ce voyage vers la Lune.
From the Earth to the moon/De la Terre à la lune (Bilingual edition/Édition bilingue)