Journey to the center of the Earth/Voyage au centre de la Terre (Bilingual edition/Édition bilingue)

ebook

By Jules Verne

cover image of Journey to the center of the Earth/Voyage au centre de la Terre (Bilingual edition/Édition bilingue)

Sign up to save your library

With an OverDrive account, you can save your favorite libraries for at-a-glance information about availability. Find out more about OverDrive accounts.

   Not today

Search for a digital library with this title

Title found at these libraries:

Loading...
The story begins in May 1863, in the Lidenbrock house in Hamburg, Germany, with Professor Lidenbrock rushing home to peruse his latest purchase, an original runic manuscript of an Icelandic saga written by Snorri Sturluson ("Heimskringla"; the chronicle of the Norwegian kings who ruled over Iceland). While looking through the book, Lidenbrock and his nephew Axel find a coded note written in runic script. (This was a first indication of Verne's love for cryptography. Coded, cryptic or incomplete messages as a plot device would continue to appear in many of his works and in each case Verne would go a long way to explain not only the code used but also the mechanisms used to retrieve the original text.) Lidenbrock and Axel transliterate the runic characters into Latin letters, revealing a message written in a seemingly bizarre code. Lidenbrock attempts a decipherment, deducing the message to be a kind of transposition cipher; but his results are as meaningless as the original. Le narrateur est Axel Lidenbrock, neveu d'un éminent géologue et naturaliste allemand, le professeur de minéralogie Otto Lidenbrock. L'histoire commence le 24 mai 1863 à Hambourg et plus exactement dans la rue Königstrasse, où est située la maison du Pr Lidenbrock. Le professeur, amateur de vieux livres, a acheté le manuscrit original d'une saga islandaise, Heimskringla, écrite par Snorri Sturluson au XIIe siècle. Il y découvre un parchemin codé, rédigé en caractères runiques islandais. Lidenbrock se passionne aussitôt pour ce cryptogramme et tyrannise toute la maison tant qu'il lui résiste. Axel, d'abord peu enthousiaste, se prend peu à peu au jeu et finit par découvrir la clé du message par un coup de chance. Le parchemin se révèle être un message d'un certain Arne Saknussemm, un alchimiste islandais du XVIe siècle, rédigé en latin mais écrit en runes. Celui-ci affirme avoir découvert un passage qui l'aurait mené jusqu'au centre de la Terre, via l'un des cratères d'un volcan éteint d'Islande, le Sneffels (l'actuel Snæfellsjökull). Le professeur Otto Lidenbrock est un homme enthousiaste et impétueux. Il décide de partir dès le lendemain pour l'Islande, emmenant avec lui son neveu Axel, beaucoup plus réticent. L'oncle et le neveu sont en désaccord sur la possibilité pratique d'un tel voyage, qui va à l'encontre de la théorie la plus répandue sur la composition de l'intérieur de la planète, la théorie de la chaleur centrale, soutenue notamment par Siméon Denis Poisson : Axel s'en fait le défenseur, tandis que Lidenbrock, plus influencé par les théories de Humphry Davy selon qui les températures profondes sont moins élevées, est déterminé à mettre l'hypothèse de la chaleur centrale à l'épreuve des faits. Par ailleurs, Axel est retenu à Hambourg par les sentiments qui le lient à la pupille de Lidenbrock, Graüben, une Virlandaise avec qui il s'est fiancé à l'insu du professeur ; mais celle-ci l'encourage au contraire à accomplir ce voyage, espérant qu'ils se marieront à son retour
Journey to the center of the Earth/Voyage au centre de la Terre (Bilingual edition/Édition bilingue)